Les retards dus au blocage de l’activité économique sont pris en compte par les services de l’Etat et des moratoires fiscaux et douaniers ont été accordés.