|Sécurité, Justice & Immigration
Répondre au défi sécuritaire

MESURE N°10

Sécurité, Justice & Immigration Consulter les autres mesures
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
En place
le 25/09/2018
> Au regard du caractère exceptionnel de la pression migratoire subie par Mayotte, l’État décide de poursuivre la mobilisation des armées, en appui des forces de sécurité intérieures, en faveur de la lutte contre l’immigration clandestine à Mayotte dans ses volets terrestre (opérations sur îlot M’Tsamboro) et maritime (coordination des moyens interministériels, optimisation des autres moyens opérant régulièrement autour de Mayotte, notamment aériens et hauturiers).
Article mis à jour le 25/09/18

La Marine Nationale, outre son apport aux capacités d’interceptions nautiques, contribue pleinement aux missions de patrouille en haute-mer, notamment en mobilisant les bâtiments multi-missions Le Champlain et Le Malin. Elle met régulièrement à disposition d’importants moyens aériens (un jet Falcon et un  turbopropulseur Casa CN-235) pour renforcer les dispositifs de surveillance et d’observation sur terre et en mer.

Plusieurs opérations importantes sont programmées chaque année par le détachement de la légion étrangère de Mayotte sur l’ilôt M’Tsamboro. Une réflexion est actuellement menée sur la multiplication de telles opérations, quitte à en réduire l’envergure, afin de renforcer leur dimension dissuasive.

Au sein de l’état-major chargé de la lutte contre l’immigration clandestine, un travail de planification et de coordination des opérations réalisées par l’ensemble des forces de l’État est actuellement mené afin d’en accroître l’impact et d’en augmenter les effets dissuasifs.