|Éducation & Formation
Remettre école & formation à niveau

MESURE N°23

Éducation & Formation Consulter les autres mesures
En cours
> Les programmations d’investissement dans les premier et second degrés prévoiront la réalisation d’équipements destinés à renforcer l’offre de restauration scolaire.
Article mis à jour le 20/10/18

S’agissant de la restauration scolaire, 4 cuisines centrales pour une capacité de 26 500 repas par jour seront mises en service sur les sites de Kaweni, Chirongui, M’Tsangamouji et Petite Terre.
9 cuisines satellites pour une capacité de 13 000 repas par jour seront également mises en service.
Le Vice-rectorat prévoit ainsi de financer un vaste plan d’investissement pour la réalisation de plusieurs cuisines centrales sur le territoire dont certaines seront mutualisées avec le 1er degré.
En matière de réfectoires, la programmation pluriannuelle du 1er degré prévoit la création de plusieurs dizaines de réfectoires pour amplifier le déploiement de la restauration scolaire. Pour le 2nd degré, les nouveaux établissements intègrent systématiquement des réfectoires.