|Éducation & Formation
Remettre école & formation à niveau

MESURE N°28

Éducation & Formation Consulter les autres mesures
En cours
> en ouvrant, aux mineurs de 17 ans, le bénéfice des formations dispensées par le régiment de service militaire adapté en partenariat avec la gendarmerie ;
Article mis à jour le 20/10/18

Depuis juin 2018, les services de l’État avec l’appui du RSMA et de la gendarmerie nationale ont mis en place le dispositif « Cadets citoyens de Mayotte » (Convention cadre de mise en œuvre signée le 30 juin 2018). Une première promotion de 20 jeunes cadets citoyens est prise en charge par le RSMA, les partenaires institutionnels et associatifs dans l’optique d’insérer professionnellement et socialement ces jeunes en difficulté.
Une promotion complémentaire de 17 jeunes cadets citoyens a été prise en charge par la gendarmerie nationale

En cours
> en lançant le dispositif Cadres Avenir à la rentrée 2018 pour accompagner le parcours professionnel des étudiants mahorais et, à titre dérogatoire, des salariés, pour répondre au besoin de cadres locaux par le repérage de potentiels et l’appui à leur formation en complément des aides de droit commun ;
Article mis à jour le 22/10/18

Mis en place par le décret le 10 septembre 2018, le dispositif « Cadres d’avenir pour Mayotte » vise à fournir au territoire des cadres locaux et formés.
Depuis la rentrée 2018, c’est ainsi 12 personnes à potentiel qui ont été sélectionnées et font l’objet de formations qualifiantes dans l’Hexagone. Elles sont accompagnées par les services de l’Agence de l’outre-mer pour la mobilité (LADOM).
Cette formation en mobilité est accompagnée de plusieurs aides financières complémentaires qui doivent permettre d’aider les bénéficiaires dans leur formation. Dès 2019, ce seront 30 personnes qui seront annuellement accompagnées par ce dispositif.

En place
le 14/01/2019
> en finançant 486 formations supplémentaires en 2018 pour un coût de 2,2 millions d’euros ;
Article mis à jour le 23/10/18

2,2 millions d’euros ont été investis par l’État en 2018 pour financer 486 entrées en formation supplémentaires. Elles seront portées par Pôle emploi dans les domaines prioritaires du BTP, de la sécurité informatique, du numérique, de la pêche, du social, médico-social, du commerce et du tourisme. Au 16 octobre 2018, 303 formations avaient déjà commencé.

En place
le 14/01/2019
> 21,3 millions d’euros de soutien financier de l'Etat au Département dans le cadre du Pacte Ultramarin d’Investissement dans les compétences (PUIC), et en mettant en place un appui en ingénierie de formation qui s’appuiera sur le CARiF-OREF ;
Article mis à jour le 25/02/19

La trajectoire financière (21,3M€) 2019-2022 est en cours d’élaboration. Le pacte devrait être signé d’ici la fin du premier semestre 2019 ; un AMO apportera son concours à la rédaction du PUIC. Le CREFOP a été mis en place lors de la visite de la ministre du travail en novembre 2018.

En place
le 14/01/2019
> en augmentant de 50 % dès 2018, le nombre de jeunes bénéficiaires de la Garantie Jeunes, de 200 à 300 ;
Article mis à jour le 14/01/19

L’objectif 2018 de 300 jeunes accompagnés en Garantie Jeunes a été atteint.
Le dispositif de la « garantie jeunes » fait l’objet d’un renforcement continu à Mayotte afin de répondre aux besoins du territoire. L’objectif 2019 a été porté à 500 (plus 67 % par rapport à 2018).

En place
le 25/02/2019
> en créant une antenne supplémentaire de la mission locale de Mayotte.
Article mis à jour le 25/02/19

La structure dispose depuis la rentrée 2018 d’une nouvelle antenne dédiée pour ce dispositif dans le Sud à Chirongui. D’autres lieux d’accueil (antennes ou permanences) vont être ouverts sur le territoire en 2019 afin de rapprocher l’offre de service de la ML des jeunes qui rencontrent des problèmes de mobilité.