|Sécurité, Justice & Immigration
Répondre au défi sécuritaire
© Ministère de l’Intérieur / J. Rocha

MESURE N°3

Sécurité, Justice & Immigration Consulter les autres mesures
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
En place
le 25/09/2018
> Le doublement de la dotation du fonds de prévention de la délinquance (FIPD) dès 2018 à hauteur de 600.000 euros, et augmentée ultérieurement afin de financer le réseau des conseils locaux de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) et de soutenir les projets des associations ou des collectivités en matière de prévention de la délinquance et d’aide aux victimes ;
Article mis à jour le 21/10/18

En complément de la politique de sécurité, l’enveloppe du Fonds d’intervention pour la prévention de la délinquance (FIPD) a été doublée dès l’année 2018. Il mobilise ainsi 685 000 euros de crédits pour le financement de 45 actions réparties en 4 thèmes principaux :

  • Prévention de la délinquance juvénile ;
  • Prévention de la récidive ;
  • Prévention des violences faites aux femmes, des violences intrafamiliales, aide aux victimes ;
  • Amélioration de la tranquillité publique.

Ce nouveau levier permet de financer des actions de médiation ainsi que celles portées plus directement par les collectivités locales et les associations. La notification de ces subventions est en cours

En place
le 25/09/2018
> La création d’un comité partenarial qui associe les collectivités, les associations et les services de l’État afin d’identifier de façon concertée les actions prioritaires à mener ;
Article mis à jour le 20/10/18

Après sa création, le Comité Départemental de Prévention de la Délinquance s’est réuni le 25 juillet dernier. Il est le lieu privilégié de concertation entre l’État, les collectivités locales et les associations sur les actions prioritaires de prévention de la délinquance.

En place
le 25/09/2018
> La création d’une brigade de prévention de la délinquance juvénile par la gendarmerie dès l’été 2018 .
Article mis à jour le 25/09/18

La brigade de prévention de la délinquance juvénile a été créée au mois d’août 2018. Portée par la gendarmerie nationale, la brigade va progressivement déployer des actions de prévention sur l’ensemble du département et notamment dans les établissements scolaires (lutte contre les addictions, prévention des violences intra-familiales,…).