|Sécurité, Justice & Immigration
Répondre au défi sécuritaire

MESURE N°7

Sécurité, Justice & Immigration Consulter les autres mesures
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
En place
le 25/09/2018
> La création d’un état-major opérationnel sous la direction d’un sous-préfet désigné à cet effet ;
Article mis à jour le 25/09/18

L’état-major de lutte contre l’immigration clandestine a été installé le 25 mai 2018 par le préfet de Mayotte, délégué du gouvernement, Dominique Sorain,  en présence du procureur de la République, Camille MIANSONI, et des chefs des services de l’État. Sa direction est confiée à Julien KERDONCUF, sous-préfet, entré en fonction le 14 mai 2018.

Cet état-major et les moyens mis à sa disposition visent à renforcer l’efficacité des dispositifs déjà existants, en mer comme sur terre, et à organiser une meilleure coordination de l’ensemble des services. Il a débuté ses activités (d’enquête, de recherche et de lutte) dès le mois de mai 2018.

En place
le 25/09/2018
> La création d’un groupe d’enquête interservices spécialisé sur le volet financier des filières d’immigration, d’hébergement ou d’emploi des étrangers en situation irrégulière
Article mis à jour le 25/09/18

Le groupe d’enquête sur la lutte contre l’immigration clandestine (GELIC) a été installé le 20 juin 2018 par le préfet et le procureur de la République.

Il rassemble des personnels de la sécurité publique, de la police aux frontières, de la gendarmerie, de la douane et des finances publiques.

Il s’appuie également sur un réseau de correspondants dans les administrations comme l’inspection du travail ou la direction de l’immigration de la préfecture. Il agit en profondeur sur les ressorts de l’immigration clandestine, et s’attaque notamment à ses leviers de financement.